La tradition provençale des treize desserts de Noël

 

Pour la petite histoire ...

 

"J'habite à Aix-en-Provence, et pour Noël cette année, je veux faire quelque chose de vraiment exceptionnel. Je vais  inviter ma copine Martine à  préparer la fête avec moi. Nous allons essayer de reproduire un Noël provençal traditionnel. Mon oncle Robert a consenti à nous donner une grosse bûche pour faire la bûche de Noël, et nous allons apprendre à  préparer les treize desserts. Les treize desserts représentent les 13 convives de la Cène (=the 12 disciples and Christ at the Last Supper). J'aimerais encourager ma famille à apprécier un peu plus les traditions du passé. J'ai fini de  faire mes recherches sur les 13 desserts, et j'ai appris que la liste peut varier de ville en ville. Mais tout le monde est d'accord qu'il ne faut pas oublier d' inclure les 4 fruits secs: les noisettes ou les noix, les figues sèches, les amandes, et les raisins secs. Ensuite, je dois faire un gateau qui s'appelle la pompe à l'huile. On dit en Provence qu'il faut  rompre la pompe à l'huile et non pas la couper, car si on la coupe, on sera ruiné pour l'année qui vient. Je compte aussi servir deux nougats, le nougat blanc aux noisettes et aux pistaches, et le nougat noir, fait de miel fondu cuit avec des amandes. Après, je peux choisir : des fruits confits, des fruits frais, de la pâte de coing, ou d'autres gateaux seraient des possibilités. Je vais continuer à regarder des recettes et  chercher des idées. Je vais peut-être demander à Martine de préparer un dessert-surprise aussi. Je songe même à répéter avec elle quelques chansons de Noël, mais je ne suis pas sûre, car j'hésite à chanter en public, même devant des amis."

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0